Nouveauté du mois de décembre, la Adidas NMD Runner PK s’inspire de plusieurs modèles iconiques de la marque aux trois bandes : la Micropacer, la Rising Star et la Boston Super. Trois paires qui ont marqué l’histoire d’Adidas.

La Micropacer s’est rendue célèbre en 1984 par son micro-ordinateur embarqué sur la tongue et sa silhouette futuriste. La Boston Super est, quant à elle, étroitement liée à un événement mondial, le marathon de Boston, où elle fit sa première apparition en 1984. Enfin la Rising Star, sortie en 1985, s’est démarquée par ses éléments interchangeables au niveau de la semelle et qui permettaient aux coureurs de modifier l’amortie.

La Adidas NMD Runner PK s’appuie également sur les forces actuelles de la marque allemande, à savoir les technologies Boost pour la midsole et Primeknit pour le chausson.

J’ai voulu apporter une touche de modernité en retravaillant de manière contemporaine les trois modèles qui ont servi de base à la NMD. Trois modèles que j’ai revisité avec la semelle de la dernière née d’Adidas. Après la Micropacer, je m’attaque aujourd’hui à la Boston Super, renommée pour l’occasion Adidas NMD Boston Super.

La Adidas NMD Boston Super en détails :

La Adidas Boston Super imaginée dans une versio NMD avec une midsole de Adidas NMD Runner PKLa Adidas Boston Super imaginée dans une versio NMD avec une midsole de Adidas NMD Runner PKLa Adidas Boston Super imaginée dans une versio NMD avec une midsole de Adidas NMD Runner PKLa Adidas Boston Super imaginée dans une versio NMD avec une midsole de Adidas NMD Runner PK

Découvrez également la Adidas NMD Micropacer et la Adidas NMD Rising Star.

(Visited 831 times, 1 visits today)