Commercialisée pour la première fois en 1964, la Adidas Stan Smith résonne encore aujourd’hui comme une des plus belles réussites de la marque aux 3 bandes. À cette époque, elle porte le nom de Adidas Robert Haillet en référence au joueur de tennis français qui a participé à son élaboration. Ce sera le cas jusqu’en 1978, date à laquelle Adidas décide de miser un nom plus bankable en la personne de Stan Smith.

Le californien, sous contrat avec la marque allemande depuis 1973 et alors n°1 mondial, va permettre à la paire de sortir des cours pour devenir un véritable accessoire de mode. Des B-boys à Pharrell Williams, l’histoire de la paire ne cesse de s’écrire avec le succès qu’on lui connaît.

Si Adidas semble vouloir capitaliser sur le modèle en proposant de nouveaux colorways et collaborations, il n’a pas encore franchi le cap de l’hybride comme ce fut récemment le cas avec la Adidas EQT Support 93/16, parfait assemblage de la EQT Support 93 et de la Ultra Boost.

C’est dans cet esprit que j’ai retravaillé la Adidas Ultra Boost et la Stan Smith en me basant sur son CW d’origine.

La Adidas Stan Smith Boost 78/16 en détail :

La Adidas Stan Smith imaginée dans une version contemporaine avec une midsole de Adidas Ultra Boost.La Adidas Stan Smith imaginée dans une version contemporaine avec une midsole de Adidas Ultra Boost.La Adidas Stan Smith imaginée dans une version contemporaine avec une midsole de Adidas Ultra Boost.La Adidas Stan Smith imaginée dans une version contemporaine avec une midsole de Adidas Ultra Boost.

Découvrez également la Diamond x Adidas Ultra Boost Tiffany et la Supreme x Adidas NMD R1 Desert Camo.

(Visited 1 490 times, 1 visits today)